Dans cet article, inspiration du jour, vous allez découvrir :

  • Comment avoir un magnifique parc à fraises en Permaculture en région nord de France,
  • Mes 2 secrets et une astuce pour avoir de la chance dans votre vie.

Vous me direz, mais quel est le rapport entre les fraises et la chance ? En plus l’Oasis, ce n’est pas vraiment dans le Nord de la France ! Je vous invite à continuer votre lecture pour avoir quelques éclaircissements !

Souvenirs d’enfance

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu un lien avec la Nature. Mon plaisir favori était de passer des heures allongée dans l’herbe, la tête au-dessus des trèfles en quête de mon bonheur. Je revenais régulièrement, ravie, le sourire aux lèvres, arborant fièrement mon bouquet de trèfles à 4 feuilles dans la main !

Je vais vous confier un secret. On en trouve facilement ! Il suffit de repérer un endroit. Deuxième secret dans la foulée, ils repoussent souvent au même endroit d’une année à l’autre !

Un parc à fraises en Permaculture

parc à fraises en permacultureDans ma jeunesse, je passais aussi beaucoup de temps à aller ramasser des fraises. Le parc à fraises de ma maman donnait beaucoup. En y repensant, sans le savoir, elle appliquait déjà des principes de permaculture! Les fraises étaient installées sur des mini-buttes recouvertes de plastique noir. Cela permettait de réchauffer le sol, de le drainer, d’éviter des heures de désherbage et de limiter les limaces… des avantages non négligeables dans cette région du Nord de la France ! En plus, ma mère tolérait de jolis pieds de trèfle ce qui permettait aussi d’enrichir le sol en azote.

– « Des trèfles entre les fraisiers ? »

Ce détail, vous l’avez deviné, faisait que je passais encore plus de temps à ramasser les fraises !

Je passais ainsi facilement de 3/4h à 1h30 pour rapporter le saladier de fraises pour le midi, le temps de ramasser les fraises, … d’en manger une partie et de chercher mes fameux trèfles à 4 feuilles ou plus.

Comment prendre la chance par la main

A l’Oasis j’ai trouvé 2 « spots » de trèfles à 4 feuilles. Vous imaginez bien que maintenant je ne passe plus des heures allongée dans l’herbe. Alors peut-être vous demandez-vous, comment ai-je fait pour les trouver ?

Mon astuce est la suivante. Lorsque à tout hasard mon regard se pose sur un trèfle qui ressemble à un trèfle à 4 feuilles (hum, peut être bien que j’ai un détecteur automatique dans le regard), je me dis : « oh oh, on dirait que j’ai vu un trèfle à 4 feuilles ! ». Je stoppe net mon mouvement, genre arrêt sur image, puis je refais marche arrière et repose mon pied où je l’avais mis avant, 1 ou 2 pas en arrière et je repose mon regard au même endroit. Ça marche pratiquement tout le temps. Il faut avouer toutefois, que la plupart du temps c’est 2 trèfles emmêlés ! Il faut être patient, on ne trouve pas du premier coup !

Voilà, maintenant vous connaissez mon secret, pourquoi j’ai « la baraka », de la chance dans ma vie. La chance, je la cherche, je la trouve et la Nature me l’offre dans sa généreuse abondance.

Pour clôturer ce message du jour, je vous partage une carte postale affichée sur mon frigo !

Je vous invite ci-dessous à me partager votre ressenti à cette lecture, vous considérez-vous comme chanceux ? Est-ce que pour vous la chance est le fruit du hasard ? Ou êtes vous plutôt d’accord avec le dicton « la chance sourit aux audacieux ? », c‘est à vous !

 

crédits photos carte Holdemer Bavaria, Texte carte Walt Whitman