L’idée : se réapproprier sa souveraineté d’être humain en regagnant une autonomie relative sur l’alimentation, le logement et l’énergie, être en harmonie avec le rythme des saisons et son environnement proche, pouvoir partager cette expérience humaine avec des personnes en route sur un nouveau chemin de vie.

Le projet d’Oasis en quelques mots clef …

– s’intègre dans le cadre des Oasis en tous lieux de Pierre Rabhi

– reprend les concepts de co-créastère de Vahé Zartarian (pour plus de détails voir l’article sur la Vision de l’Oasis)

– imagine un centre d’expérimentations d’alternatives (alimentaires, permaculture, relationnelles)

– afin de tendre vers une autonomie relative :

autonomie du point de vue énergétique avec l’installation d’un bélier hydraulique pour remonter l’eau d’irrigation,

autonomie alimentaire : disposer d’un potager, participation à la sauvegarde des variétés anciennes de semences potagères, un verger de variétés anciennes,  une forêt fruitière et comestible en permaculture

– et écologique :

de l’éco-habitat, des matériaux sains et locaux, un bâtiment commun et des espaces individuels sous forme de mini-habitats cocons que ce soit des yourtes, un « kerterre », une cabane perchée dans un arbre

un centre intégré dans son environnement, des toilettes sèches, de la phytoépuration, la récupération des eaux de pluie, le compostage…

partager les savoirs-faire :

un centre de formation pour partager avec d’autres les savoirs-faire en éco-construction, alimentation vivante, connaissance et utilisation des plantes sauvages comestibles et médicinales

– un lieu d’implantation … au Portugal près d’une réserve naturelle, au beau milieu d’une forêt de chènes liège centenaires.

Nous sommes encore en phase de création de cet Oasis, si notre démarche vous interpelle, n’hésitez pas à nous contacter.