Dans cet article nous allons aborder un sujet capital pour toute personne qui s’intéresse à l’Alimentation Vivante… les semences. En effet, connaissez vous la différence nutritionnelle entre nos fruits et légumes entre 1950 et 2015 ?

  • en 2015 il faut manger 26 pêches pour retrouver la valeur nutritionnelle d’une pêche de 1950,
  • les variétés de pommes d’autrefois contenaient jusqu’à 100 fois plus de vitamines que certaines de nos variétés modernes*,
  • l’orange de 1950 est 21 fois plus riche en vitamine A que celle de 2015,
  • il faut manger six fois plus de brocoli pour obtenir le même apport en calcium qu’avant.

Alors pour remettre de la Vie dans vos assiettes, regardons plus en détail ce sujet !

L’Oasis des 3 chênes, gardienne de semences

semences2Il y a quelques année, j’ai été sensibilisée par mes lectures à la problématique des semences hybrides et à la perte de souveraineté que cela présuppose au niveau individuel et sociétal, sans parler de la problématique des OGM. C’est donc de façon spontanée et naturelle que je me suis tournée vers les modes de culture respectueux de l’environnement (agriculture biologique, agroécologie, jardin sol vivant, permaculture) et l’utilisation des semences de variétés potagères anciennes (voir mes grainetiers préférés en fin d’article).

 

semences3Aujourd’hui, dans le cadre du projet Oasis des 3 chênes, nous participons à notre échelle à la sauvegarde de variétés anciennes via le réseau portugais « Colher para semear » (« récolter pour semer »), l’association portugaise de sauvegarde des variétés potagères traditionnelles. L’Oasis comporte aussi une vieille orangeraie mise en place il y une cinquantaine d’année… quelle chance, des variétés anciennes d’oranges riches en vitamine A !

 
Il y a quelques semaines, j’ai découvert la campagne initiée par Philippe Desbrosses « graines de vie ». Enthousiaste, je l’ai de suite contacté pour échanger sur le sujet avec lui, trouvant amusant le fait que le site internet de l’Oasis s’appelle aussi graines-de-vie et que nous participions aussi à notre échelle à la préservation de notre patrimoine semencier. J’ai apprécié le fait que Philippe Desbrosse reste accessible malgré, j’imagine, son emploi du temps chargé et c’est un échange riche et ouvrant de belles perspectives qui s’est mis en place.

Ainsi l’Oasis des 3 chênes va participer au projet Graines de vie en tant qu’ambassadrice pour le Portugal. Ce sera pour moi l’occasion de participer à une formation gratuite de 4 jours au conservatoire de Sainte Marthe pour apprendre tous les secrets de la reproduction et de la conservation des graines. En contrepartie, l’Oasis s’engage à son tour à transmettre ce savoir.

Le projet Graines de Vie**

C’est le lancement d’un mouvement citoyen pour la sauvegarde des variétés potagères et fruitières menacées de disparition afin de se réapproprier les bases de notre souveraineté alimentaire pour une nourriture saine et responsable.

Pourquoi ? Parce que le constat des pertes de ressources est dramatique, 75% des espèces comestibles ont disparu en moins d’un siècle. (chiffres ONU – FAO). La disparition des savoir-faire et la standardisation industrielle ont appauvri notre nourriture.

grainesdevienet1

Le projet est donc de démocratiser les savoir-faire liés à la reproduction et à la conservation des semences potagères et fruitières traditionnelles :

  • Former des ambassadeurs de la biodiversité au Conservatoire de Sainte-Marthe et d’Intelligence Verte (en bio depuis 1969).
  • Créer un programme pédagogique vidéo en ligne, accessible à tous gratuitement.
  • Sauvegarder et multiplier 150 variétés anciennes par notre réseau de reproducteurs.

Les acteurs du projet

tomatesDans un grand élan de solidarité et de responsabilité citoyenne, la campagne Kisskissbangbang de graines de vie a récolté un large succès, le projet est donc lancé avec dès cette année, la formation des ambassadeurs. A l’Oasis, rendez-vous est pris pour la formation à la ferme de Sainte Marthe et toute une collection de graines de la ferme de Sainte Marthe sont arrivées il y a quelques jours à l’Oasis. C’est déjà plus d’une dizaine de variétés de tomates semées ce matin, jour 3 étoiles en fruits selon le calendrier lunaire.

Le projet est aussi associé à des associations de jardinage écologique fondées sur la gratuité des échanges et des services, comme « Les Incroyables Comestibles », « Graines de Troc », mais aussi bénéficie de l’appui de l’association « Intelligence Verte », de Sikana…

grainesdevienet2

Comme les populations qui ont su vivre en heureuse harmonie avec leur milieu naturel pour s’assurer un avenir durable et prospère, espérons que nous cheminons de nouveau vers le jardin d’Eden riche de biodiversité fruitière et potagère.

 

Mes grainetiers préférés : Kokopelli, Biau germe, Germinance, Ferme de Sainte Marthe, Graines Del Païs

* Résultats d’une étude publiée récemment, le rapport Still No Free Lunch de Brian Halweil, du World Watch Institute (États-Unis)

** Retrouvez le descriptif de ce projet et son avancement sur www.grainesdevie.net

 

risus. quis, justo Nullam neque. libero.