Dans cet article « Comment réaliser une pollinisation manuelle ? », vous allez découvrir

  • l’expérience des cucurbitacées surprises,
  • les trocs de graines, une autre bonne raison d’apprendre à garder les graines
  • pourquoi et comment réaliser une pollinisation manuelle,
  • les 2 cas d’utilisation d’une pollinisation manuelle,
  • mes conseils de gardienne de semences.

L’expérience des cucurbitacées surprises, ou la pollinisation spontanée versus la pollinisation manuelle

Un jour, apparaît un semi spontané au jardin qui ressemble à une courgette.

Chouette ! Rien de mieux qu’une graine qui germe toute seule en place, n’est-ce pas ?

Sauf que, graine de quoi ?

 

cucurbitaceesAprès des litres d’arrosage, du compost, des soins patients, voilà que j’obtiens une cucurbitacée surprise, moitié jaune moitié verte, à mi-chemin entre la courge et la courgette.

Qu’à cela ne tienne l’apparence, direction la cuisine.

Oups, sortons le gros couteau de cuisine car ma foi, elle est bien dure à couper.

Qu’à cela ne tienne la dureté de la peau, si elle est bonne.

Quelle déception une fois coupée… très peu de chair … insipide.

Bof bof la cucurbitacées surprise, expérience non concluante à ne pas réitérer.

 

Morale de cette histoire :

« Mieux vaut savoir polliniser, pour les semences garder »

Murielle, de l’Oasis des 3 Chênes.

 

Je vous propose donc de me suivre dans la serre, je vais vous montrer comment réussir une pollinisation manuelle et ainsi garder vos semences de cucurbitacées (variétés anciennes) pour l’année prochaine.

 

 

Les trocs de graines, une autre bonne raison d’apprendre à garder les graines

En tant que gardienne de semences, j’apprécie beaucoup de participer à des trocs de graines, de rencontrer d’autres jardiniers passionnés gardiens de semences.

 

Par contre il y a un truc que vraiment je n’aime pas.

C’est de donner des graines à des badauds qui ne vont même pas les semer, vont les laisser perdre leurs capacités germinatives oubliées au fond d’un tiroir et qui en plus, n’ont aucune notion et considération du nombre d’heures passées à les récolter. Là vraiment, je dis non merci !

 

troc de semencesRecevoir des graines, c’est aussi tout un plaisir surtout si le jardinier est un gardien de semences ou a un minimum de connaissances sur la préservation des semences, les hybrides, les OGM. Dans le doute, cela donne des conversations du style :

« Ce chou, c’est quelle variété ? »

« Ah ! Tu ne sais pas ? »

 

« Ces graines de courges, elles viennent d’où ? c’est toi qui les a cultivées ? »

« Ah ! D’une courge que tu as achetée au supermarché ! »

 

Là, comment dire…

Quand bien même cette courge serait bio, ce n’est pas là le problème. Simplement que je n’ai pas envie de passer des litres d’eau, du compost, du temps et ensuite d’être déçue. Même si, coup de bol, ça peut aussi marcher !

Le potimarron au milieu d’un champ de potimarron va sans doute donner de bonnes graines. Mais qui connaît l’histoire de la courge que tu as achetée sur l’étal du supermarché ?

 

Lors de la fête annuelle de l’association de préservation des semences anciennes dont j’ai fait partie, étaient organisés des ateliers pour expliquer comment reproduire ses semences, une bonne idée à démultiplier. Cette connaissance est précieuse et contribue à la souveraineté des territoires.

 

La pollinisation manuelle en pratique

La pollinisation manuelle, démonstration en vidéo

Vous avez envie de voir en pratique comment on fait  ? Je vous invite à visionner la vidéo suivante, vous apprendrez

  • comment réaliser une pollinisation manuelle,
  • les 2 cas d’utilisation d’une pollinisation manuelle,
  • mes conseils de gardienne de semences.

Pourquoi réaliser une pollinisation manuelle

On peut réaliser la pollinisation manuelle pour les raisons suivantes :

  • D’une part pour garantir d’avoir des fruits notamment si vous avez très peu de pollinisateurs dans votre jardin. C’est malheureusement le cas avec la disparition des abeilles et des insectes. Voir ici l’article sur la résilience écologique, ou comment vous préserver face aux évolutions de la société
  • Soit si vous souhaitez préserver les graines et qu’il y a un risque de croisement avec des plantes sauvages de la même famille, ou avec des plantes cultivées de votre jardin ou de celui d’un voisin.

 

Comment réaliser une pollinisation manuelle, exemple de la courgette

Procédure :

Pollinisation manuelleAller polliniser de bon matin. Pour choisir le bon créneau horaire, observez à quelle heure s’ouvrent les fleurs.

Couper une fleur male au sécateur délicatement. La fleur mâle se repère car elle n’a pas de bébé fruit (en botanique, ovaire infère) sous la fleur.

Découper délicatement les pétales pour ne garder que le centre de la fleur, les étamines, chargées de pollen.

Aller badigeonner de pollen le pistil de la fleur femelle, plus précisément le stigmate en haut du pistil.

C’est tout !

Quelques jours plus tard, vous allez remarquer si la pollinisation est réussie que le fruit grossit.

 

Mes astuces de gardienne de semences pour réussir sa pollinisation manuelle

Pour avoir une pollinisation de qualité, si vous avez des fleurs en quantité, c’est encore mieux si vous pouvez prendre du pollen de différentes fleurs males. Est-il nécessaire de préciser, de la même variété de courgette dans le cas où vous souhaitez garder les graines.

 

Par ailleurs, si vous souhaitez polliniser en vue de préserver des graines, il sera nécessaire que personne d’autre que vous ne vienne polliniser avec du pollen d’une plante qui pourrait occasionner un croisement de variétés. Afin d’éviter ce risque, il est alors nécessaire

  • de fermer les fleurs male et femelle avant qu’elles s’ouvrent,
  • de fermer de nouveau la fleur femelle, une fois qu’elle est pollinisée.

 

Différents systèmes de fermeture sont possibles : un bas découpé, une pince à linge, un sachet en papier kraft.

 

Après la pollinisation, lorsque vous refermez la fleur femelle, attention à ne pas stranguler le bébé fruit qui va grossir très rapidement.

 

Quand la fleur est fanée, vous pouvez enlever votre protection et surtout pensez à repérer votre courgette avec par exemple un ruban rouge. Notez sur votre cahier de jardinage la date et la variété de courgette pollinisée.

N’hésitez pas à partager en commentaires vos propres expériences et m’indiquer si cet article vous a été utile.

 

Si vous avez envie de parfaire vos connaissances en jardinage

De grandir en souveraineté, de créer votre Jardin d’abondance et de biodiversité :

J’ai interviewé un panel de professionnels et d’experts pour vous aider. Toutes leurs conférences sont regroupées dans le coffret du festival de l’autonomie au jardin pour vous transmettre les connaissances de base pour grandir en autonomie.

Si vous souhaitez être aidé de façon plus interactive, un programme d’accompagnement est à votre disposition pour créer votre jardin d’abondance et de biodiversité. Mois par mois, des experts vous expliquent quoi mettre en œuvre et répondent à vos questions en direct.

Visuel programme Jardin abondance.         

A notre co-création d’un Monde qui nous fasse rêver, enthousiasmant, éthique, joyeux et en harmonie avec notre belle planète !

Crédits photos CANVA :

  • Bee Pollinating de edi1981 de Getty Images
  • Gourds de mikeinlondon de Getty Images
  • person catching seeds from a packet de RODNAE Productions de Pexels
id, libero. ipsum ut Sed suscipit leo. Lorem vulputate, massa vel, risus