Nous sommes à un point de bascule. Et vous le savez.

Que mettez-vous en oeuvre pour passer sans encombre à travers la période de transition comme une goutte d’eau dans l’œil du cyclone ? Est-ce que vous écoutez votre intuition ou êtes-vous prisonnier de votre territoire psychique ? Voici quelques considérations pour œuvrer consciemment ou futur plutôt qu’au « foutur ».

Est-ce que vous écoutez votre intuition ou êtes-vous prisonnier de votre territoire psychique ?

Nous avons tous de l’intuition.

Je me souviens d’avoir vu une étude qui expliquait que lorsque nous devons prendre une décision et qu’il y a trop de paramètres, le mental est débordé. Par contre notre intuition, notre inconscient, peut avoir accès à un champ d’information bien plus vaste et nous aider à prendre la bonne décision.

 

Intuition des éléphants

Après tout, les éléphants sont capables de s’enfuir quelques jours avant l’arrivée d’un tsunami, pourquoi pas nous ?

 

Une étude a montré que L’Humanité toute entière est capable de sentir et d’émettre des vibrations. Des scientifiques ont disposé des émetteurs de 0 et de 1 qui devaient se répartir de façon aléatoire. Ils ont remarqué que leur appareil captait le ressenti émotionnel collectif quelques heures avant les attentats du World Trade Center ou lors du décès de Lady Diana. Cette capacité intuitive, nous l’avons. C’est à nous de l’utiliser ou pas.

 

Tout autant que nous sommes, nous savons que nous vivons, ce que nous appellerons plus tard «l’époque de la grande mascarade». Des incohérences ont dû vous faire tiquer.

Mais parfois la vérité nous dérange ou est trop inconfortable. Notre mental peut activer un disjoncteur et on ferme la porte, on ne veut pas savoir, on colle une étiquette très pratique et on reste dans le déni.

On préfère croire que tout va bien, ça va aller mieux, on reste dans notre petit train-train quotidien, on essaie de maintenir les pans de notre vie pour pas que tout s’écroule comme un château de cartes. Comment ferait-on sinon ? Si j’ouvre les yeux sur ce qui se passe, que je m’implique, quelles sont les conséquences ? Peut-être que je me mets en danger, moi et ma famille ? Que je perds mon travail ? Alors inconsciemment, on refoule la vérité au fond du tiroir.

 

Il y a aussi d’autres phénomènes qui interviennent au niveau de notre mental :

  • Les autoroutes du mental : quand on entend une information répétée en boucle, cela crée un chemin neuronal physique dans notre cerveau qui fait partie de notre territoire psychique !
  • L’effet de gel. C’est une étude réalisée avec 2 groupes d’étudiants qui montre que lorsque l’on prend une mauvaise décision, nous aurons tendance à reprendre de nouveau cette mauvaise décision ensuite même avec de nouveaux éléments qui nous montre que la décision était mauvaise.

 

Nous défendons notre territoire psychique. Ce faisant,

  • Nous œuvrons à la création collective dont nous n’avons peut-être pas du tout envie : identité numérique, contrôle total de la population, le modèle chinois, transhumanisme…
  • Nous n’anticipons pas les étapes suivantes et de ce fait nous nous mettons au contraire en danger : quid en cas de pénurie alimentaire, d’hyper inflation ?

 

Le foutur (expression de Philippe Guillemant)

Ce qui se passe, ce gros b**del sociétal, c’est simplement l’effondrement de notre société.

Nous sommes à un point de bascule.

Et vous le savez.

Vous avez vu le film Legacy de Yann Arthus Bertrand ? 75 % de la biodiversité a disparu en 50 ans. 75 % de la biodiversité ! Vous imaginez une ville de 10 000 habitants et 50 ans après il n’y a plus que 2500 personnes. Les autres sont tous morts. 3 personnes sur 4. C’est ce qui se passe pour les autres règnes, les oiseaux, les insectes, les animaux… Et on fait quoi ? C’est un chiffre monstrueux et que faisons-nous pour arrêter ce massacre ? Après eux, c’est nous. Nous sommes en train de nous autodétruire. Notre système sociétal est donc à repenser, d’urgence.

 

Les gouvernements doivent bien en être conscients ?! Alors quelles solutions ont-ils décidé de mettre en œuvre ? Quel est le plan?

Intelligence artificielle du fouturPour le savoir il faut s’intéresser à l’agenda 21, au forum de Davos, au dernier livre de Klaus Schwab. Je ne vous en parlerai pas car je ne l’ai pas lu… histoire de ne pas faire de cauchemar. Je ne pense pas que son programme enthousiasme ! Évoluer vers une société de contrôle, identité numérique, intelligence artificielle dite IA. Vous imaginez avoir une consultation avec une IA au lieu d’un médecin ? Le transhumanisme ça vous fait rêver ? moi, non merci ! Ce modèle ne me semble pas viable car il continue d’épuiser les ressources rares pour fabriquer tous ces robots et déployer cette intelligence artificielle.…

 

Le futur radieux

Après avoir considéré l’hypothèse « Foutur » je vous propose d’imaginer quel futur radieux nous pouvons créer pour demain.

 

Nous sommes trop déconnectés de la nature. Moi qui vis dans une Oasis depuis plus d’une dizaine d’années, je peux témoigner que vivre au plus près de la nature fait que naturellement nous la protégeons.

Pour le dire crûment, de façon logique, naturelle et spontanée, personne ne va caguer dans l’eau qu’il va boire.

Par exemple, à l’Oasis des 3 Chênes, nous préservons les plantes sauvages puisque nous les récoltons aussi pour les consommer,

L’eau que nous rejetons va au jardin donc nous n’utilisons pas de produits toxiques, que de la poudre bio pour la machine à laver, du détergent bio pour la vaisselle (2 flacons/an), shampoing dentifrice et savon bio et c’est tout !

Des écolieux de la permacultureJe suis certaine que nous pouvons rêver et créer un monde enthousiasmant pour demain. Imaginons, un archipel de petites communautés en lien les unes avec les autres et en harmonie avec leur environnement.

Un peu partout nous voyons des jardins en permaculture, des forêts jardin, des arbres fruitiers en abondance, les agriculteurs pratiquent l’agroécologie.

La démocratie a été revisitée, elle est soutenue par des assemblées citoyennes, de la gouvernance partagée.

Et vous, quelle est votre vision ?

Vous pouvez la partager en commentaires pour que nous nous inspirions mutuellement.

 

Considérations pour la période de transition

En attendant que « la belle verte » ou « le monde d’Avatar » émerge, nous allons vivre une période de transition avec le vieux monde qui s’effondre et le nouveau monde qui naît. Nous allons traverser ces prochaines années un chaos sociétal. Êtes-vous prêt ?

Voulez-vous faire partie du monde demain ?

Que mettez-vous en œuvre pour vous sécuriser et passer cette période ?

Combien de jours tenez-vous en cas de rupture des chaînes alimentaires ? Avez-vous déjà travaillé à faire grandir votre autonomie alimentaire, votre souveraineté ?

Mon premier conseil serait d’avoir un lopin de terre et de planter des arbres, d’apprendre à jardiner.

 

Si vous avez envie de vous y mettre,

J’ai interviewé un panel de professionnels et d’experts pour vous aider. Toutes leurs conférences sont regroupées dans le coffret du festival de l’autonomie au jardin pour vous transmettre les connaissances de base pour grandir en autonomie.

Si vous souhaitez être aidé de façon plus interactive, un programme d’accompagnement est à votre disposition pour créer votre jardin d’abondance et de biodiversité. Mois par mois, des experts vous expliquent quoi mettre en œuvre et répondent à vos questions en direct.

Visuel programme Jardin abondance

 

A notre co-création d’un Monde qui nous fasse rêver, enthousiasmant, éthique, joyeux et en harmonie avec notre belle planète !

 

 

Crédits photos CANVA :

  • Elephants par Kamchatka
  • Technology artificial intelligence par Marcus Millo
  • Community garde, Slovegrove
efficitur. facilisis eleifend felis consequat. nec Phasellus adipiscing consectetur quis, amet,