nom latin :  Umbilicus rupestris

Famille : crassulacées

Feuilles de nombril de Vénus dans leur habitat : vieux murs de pierre exposés au nord.

Description :

Le nom vernaculaire de cette plante, nombril de Vénus, se réfère à la forme arrondie de ses petites feuilles creusées en soucoupe tandis que le nom scientifique, Umbilicus rupestris, signifie littéralement nombril des rochers.

C’est une herbe vivace qui peut faire jusqu’à 50 cm de hauteur pour les plus beaux spécimens en fleurs. La floraison a lieu de mai à septembre.

Habitat :

Plutôt en zone méditerranéenne et atlantique, cette plante se trouve dans les rochers, vieux murs et talus, de préférence en terrain siliceux et jusqu’à 1500m d’altitude.

Usages :

Usage médicinal : le nombril de Vénus a eu longtemps la réputation d’être une plante diurétique. Elle est maintenant surtout utilisée en usage externe : les feuilles riches en mucilage sont posées sur les plaies pour en faciliter la cicatrisation ou pour calmer les brûlures légères.

Usage culinaire : les feuilles crues peuvent agrémenter les salades. Elles sont légèrement croquantes, un peu épaisses et d’une saveur douce. C’est notre plante préférée pour les salades et elle constitue la base de tous nos mélanges de salades sauvages du mois de novembre jusqu’au mois de mai.

Sur la photo du dessous, vous pouvez voir des nombrils de Vénus utilisés retournés sur un canapé d’avocat et surmontés de graines germées d’alfalfa. Attention au trompe l’oeil, derrière nous apercevons la fleur de centranthe chausse-trappe qui ne se mange pas.

Nos recettes à base de nombril de venus :

  • carottes et nombril de vénus

Liens vers des descriptifs botaniques plus complets :

lien vers wikipédia

lien vers télébotanica

felis libero amet, Praesent nunc tristique ipsum Lorem eleifend