Cet article présente la confection de rouleaux de printemps, une idée de recette simple que vous pourrez varier selon vos inspirations et les ingrédients disponibles. La recette explicitée est à base de paté de tournesol, carottes rapées, jeunes pousses, gingembre…

Ingrédients :

  • Petites feuilles de riz
  • Feuilles de salade
  • Pâté végétal de tournesol : tournesol germé (1 tasse de tournesol sec et décortiqué pour 2 personnes), jus de citron, ail, piment malaguete de l’Oasis, tamari, cumin
  • Carottes râpées
  • Gingembre émincé
  • Facultatif : levure de bière
  • Jeunes pousses de luzerne
  • Menthe bergamote de l’Oasis

Préparation :

Tremper un peu les feuilles de riz dans un saladier pour les amollir (entre 5 et 10 secondes)

Les déposer sur un torchon propre et légèrement humide.

Attention, ne pas mettre des plombes pour étaler et fermer le rouleau sinon la feuille de riz risque de s’amollir encore plus, voire de coller au torchon. Ne stressez pas non plus, vous avez le temps mais c’est pour dire qu’on ne répond pas au téléphone à ce moment là, pas disponible.

Sur le centre et vers le haut, mettre la décoration si vous en avez. Les pétales de fleurs seront du plus bel effet. Ici j’ai mis des pétales de calendula (souci) et des fleurs de bourrache, des feuilles de menthe. Avez-vous noté la magnifique fleur de bourrache bicolore ? La bourrache fait partie de la famille des borraginacées (comme la consoude). Ce sont des plantes qui fleurissent en cymes scorpioïdes, ce qui veut dire que le bout de la tige florale est enroulé comme une queue de scorpion et se déroule au fur et à mesure de la floraison. Les fleurs sont d’abord rosées puis deviennent bleutée ce qui explique que l’on puisse en rencontrer parfois avec ces deux couleurs ! pour finir cette mini description botanique, ce sont des plantes qui ont une saveur iodée caractéristique, voir ici la recette de la crème de bourrache. La fleur, si on la déguste avec le calice, a particulièrement un goût d’huitre. Si vous n’aimez pas trop ce goût, utilisez seulement la fleur en retirant le calice.

Au centre de la feuille, mettre ensuite les feuilles de salade. Si elles sont rigides, les presser un peu pour les casser et éviter qu’elles ne cassent la feuille de riz.

Mettre par-dessus les feuilles de salade le paté de tournesol (en forme de rouleau écrasé), les carottes rapées, le gingembre, la levure de bière, les jeunes pousses de luzerne. C’est bien dans cet ordre et terminer par la luzerne que l’on pourra facilement aplatir pour fermer.

Soyez ensuite délicat pour la fermeture. Avec la feuille de riz vous n’avez pas le droit à l’erreur, çà colle et pas possible de décoller, donc ayez des gestes précis.

On soulève à deux mains la première partie devant soi et on la ramène sur le dessus en aplatissant les ingrédients pour que ce soit serré. Ensuite on tient d’une main et de l’autre on replit le bord droit, on le colle puis le bord gauche on le colle. Ensuite des deux mains on termine le roulage serré.

 

dictum Aliquam nunc at massa commodo