Cette semaine, je vous propose une de nos recettes préférées. C’est une recette simple à base d’une plante sauvage compagne (car à la campagne, elle pousse aux alentours de nos habitations) qui vous aidera à recharger vos batteries et surtout prendre une bonne dose de minéraux : « une tartinade d’ortie ».

L’histoire raconte que l’ortie est si riche que tous les animaux la consommait, les ânes, les chèvres, les moutons, et nous bien sûr. Alors pour la protéger, le créateur lui offrit des petites pointes urticantes. Depuis l’ortie vit sa vie plus sereinement, même si certains la consomme encore.

Ingrédients :

  • un saladier de feuilles d’ortie fraiches
  • 1/3 verre d’huile d’olive ou un avocat
  • 2 ou 3 gousses d’ail
  • 1 à 2 citrons selon s’ils sont juteux ou pas
  • une petite cas de tamari ou 1/2 cc de sel
  • un demi verre d’eau

Préparation :

S’équiper de gants et d’une paire de ciseaux ou envoyer un gars à la peau rude les ramasser. Ci-dessous , je vous mets un diaporama qui montre toute la considération que nous avons pour cette merveilleuse compagne.

Les découper très finement à la berceuse (vous savez le double couteau arrondi, très pratique). Découper ensuite de la même façon 2 gousses d’ail. Mettre le tout dans un saladier large, y ajouter de l’huile d’olive (pour un saladier ou sachet d’orties, je mets environ 1/3 de verre à moutarde), le jus d’un citron. Ajuster le goût avec un filet de tamari. C’est prêt !

Vous pouvez vous essayer à faire cette tartinade au robot ménager (pas au blender, çà tourne trop vite). Procéder par pulse et surtout, préparer le travail (ail au presse ail, avocat mixé au blender). Pourquoi ? plus vous mixez et plus les orties s’altèrent et curieusement le goût aussi. Autant, cela peut être une recette extra, autant elle peut avoir un goût très fort. Le citron est impératif pour éviter l’oxydation.

A déguster selon votre alimentation : sur des feuilles pour faire un rouleau (laitues, feuilles de bettes), sur des crackers ou sur du pain. Cette recette est à faire à la dernière minute et à déguster de suite pour éviter l’oxydation. Après elle devient vert foncé, cela se voit bien sur les premières photos. C’est bon tout de même.

Les autres usages de l’ortie

L’ortie, je l’utilise à toutes les sauces :

Vous avez apprécie cet article ? N’hésitez pas à me poster un commentaire en-dessous, c’est fait pour.

Si vous réalisez cette recette, je vous invite à me poster votre photo sur la page Facebook de l’Oasis ou me l’envoyer par email à murielle @ oasis-des-3-chenes.fr . Bonne dégustation !

ut felis diam leo libero quis,