Découvre dans cet article 4 questions à te poser pour savoir comment bien choisir ses tarifs. Tu verras que le problème vient rarement du tarif mais de ce qui se cache en dessous de l’icerbeg, au niveau de tes croyances.

Version vidéo « Comment bien choisir ses tarifs de naturopathe »

Clique sur la vidéo ci-dessous pour la visionner et découvrir Comment bien choisir ses tarifs de naturopathe ou autre professionnelle de bien-être ainsi que des conseils pour optimiser ton activité de professionnel du bien-être au quotidien.

➡️ Si tu te sens prêt(e) à te faire accompagner pour te faire connaître, trouver des clients grâce au webmarkéthique afin de pérenniser ton activité, je serai ravie de t’offrir une séance Etoile FilanteClique ci-dessous pour réserver ton créneau.

Je réserve ma séance Etoile Filante

Version article « Comment bien choisir ses tarifs de naturopathe, première partie »

Live pour répondre aux questions de deux Catherine par rapport à leurs problématiques de se faire payer et de trouver le tarif juste. Elles évoquent la difficulté de parler de leurs tarifs, est-ce que je suis trop chère ? Est-ce que ce je propose ça les vaut ? Je suis en début d’installation, est ce que je peux demander ces tarifs alors qu’untel il est installé depuis longtemps ?

Les différentes problématiques face aux tarifs

Je ne suis pas à l’aise pour parler tarif

Je ne me sens pas à l’aise pour demander les paiements, d’ailleurs je ne demande pas,

J’attends que la personne en face me demande combien je vous dois, en espérant qu’elle ne fasse pas une remarque désobligeante « c’est cher !! ». Auquel cas je me liquéfie sur place, je deviens rouge, je balbutie une plate excuse, je me suis encore vue proposer l’autre jour, « si c’est difficile pour vous, je peux vous faire moins cher ».

Imaginons que tu sois naturopathe, tu reçois un coup de fil, la personne commence à t’expliquer son cas au téléphone, elle te demande tes conseils. A la fin, elle te demande « bon, et c’est combien ? » ? Et elle termine par « Je verrais ». Là, ça te sape le moral car tu viens de perdre 20 minutes, tu as envie de jeter l’éponge. Ça commence à te saouler. Quelque part tu ressens de la colère, tu es frustrée car tu t’investis et puis tu n’as pas forcément les résultats que tu veux. C’est loin de correspondre aux rêves que tu t’étais fait au départ.

J’ai des tarifs variables

Ça peut être aussi, peut-être que tu n’as pas un tarif figé dans le marbre, il est variable selon ton humeur, comment tu te sens et puis quelle est la personne en face de toi. Autant te dire tout de suite sans jugement aucun, avoir un tarif variable ça fait pas très très professionnelle quand même. C’est le genre de chose à éviter.

Et de cette façon, tu fais dans le flou artistique. Imagine que tu as des tarifs qui sont variables, cela veut dire qu’a priori tu ne connais pas non plus tes charges, je me trompe ? Est ce que tu connais ton seuil de rentabilité, le fameux point mort, le moment où ton chiffre d’affaires va couvrir tes charges ? Si tu es dans la situation où tes tarifs ne sont pas forcément bien définis, ou face à l’une des différentes problématiques que j’ai soulevées, ça peut faire que tu ne te sens pas très confortable, tu n’es pas à l’aise, ça peut générer de l’angoisse, du stress car quelque part tu ne maitrises pas les finances de ton entreprise. Peut-être même tu peux en arriver à ressentir de la culpabilité.

Ce qui est important, ce n’est pas de culpabiliser mais de se poser les bonnes questions et de mettre des actions correctives en place.

Les bonnes questions à se poser pour savoir comment bien choisir ses tarifs

Tu te demandes peut-être comment fixer un tarif ? Dans le cadre du programme d’accompagnement que je propose, il y a un cours sur comment fixer son tarif, j’apprends à mes clientes 3 méthodes pour fixer un tarif mais ce n’est pas vraiment ce dont je voudrais te parler aujourd’hui je voudrais t’amener à te poser différentes questions.

 Première partie : Le problème sous-jacent à la difficulté de parler tarif

Quel est le bon tarif, ce n’est pas le vrai problème. Le vrai problème ce sera plutôt ce qui se cache en-dessous (j’ai fait un joli dessin que je montre dans la vidéo). Le vrai problème qui se cache en dessous de l’iceberg, c’est :

  • assumer ses tarifs,
  • assumer sa valeur,
  • assumer de vendre.

C’est plutôt de ça dont j’avais envie de te parler. Je voudrais que tu te poses la question suivante, et si le problème ce n’était pas le tarif, et si le problème c’était la valeur que tu t’accordes à toi-même.

Et si le problème ce n’était pas le tarif, et si le problème c’était la valeur que tu t’accordes à toi-même ?

Est-ce que cela te parle ? Mets moi un commentaire si ça te parle.

Un exemple concret vécu au début des séjours à l’Oasis

cocreationJ’avais envie d’illustrer ce concept avec une métaphore, si tu veux aller lire l’histoire en détail c’est dans l’article Cocréation-adopter un regard d’observateur pour mieux vivre. C’est un peu mon truc, la cocréation et prendre un regard d’observateur, c’est très riche, ça fait partie de mes croyances positives et aidantes.

Je faisais part d’une expérience que j’ai vécue quand j’ai commencé les séjours à l’Oasis

Si tu es comme moi, je suis une personne qui m’implique beaucoup. Là c’était un couple avec 2 enfants. Ils étaient venus à l’Oasis un peu à la dernière minute, ils n’avaient pas réservé à l’avance, ils ont téléphoné, ce qui fait que je n’avais pas leurs coordonnées, pas d’email. Je les avais reçu à la carte, c’est ce que je proposais au début des séjours à l’Oasis. Ils m’avaient pris un séjour avec des ateliers. Pour tous les gens qui sont venus en séjour à l’Oasis, je donne vraiment beaucoup, les gens ont le bonheur de pouvoir écouter de la harpe en fin de journée, il y a beaucoup de produits du jardin, des tomates variétés anciennes, il y a aussi une superbe bibliothèque que je laisse à disposition. Là j’avais fait des ateliers de permaculture aussi.

Et puis cette semaine là en rentrant de nos courses, parce qu’en général, quand on a des gens on fait des courses complémentaires en milieu de semaine, il n’y avait plus personne. Ils étaient partis sans payer comme des voleurs

Calimero c'est trop injusteLa première réaction c’était plutôt Caliméro, c’est trop injuste. Et puis, comme je me  suis vraiment sentie irrespectée, trahie et comme mon corps réagit très vite, à 3h du matin, j’ai fait un urticaire géant. Donc à 3h du matin, je leur ai envoyé un sms en leur disant « non mais, je comprends pas, je trouve ça hyper irrespectueux » et puis en fait, ils n’ont même pas envoyé un sms d’excuse. Je vais vous passer tous les détails de l’histoire et comment ça c’est conclu. Si ça vous intéresse, vous irez lire l’article.

Le déclencheur pour m’accorder à moi-même de la valeur

Mais grosso modo, cette situation a été vraiment un élément déclencheur pour prendre conscience qu’en fait c’était moi qui ne me respectait pas et que je fournissais une prestation qui avait de la valeur et qu’il fallait que je demande les paiements, que je m’assume au niveau de ma valeur et que j’assume de vendre.

Quelque part, c’était un peu comme ci à l’époque je fournissais beaucoup de valeur et je disais à l’Univers, « ouais, ça vaut rien, c’est normal ». Et l’Univers « ah bon, ça vaut rien ? Ben écoute, je t’envoie des gens qui te paient rien ». On est cocréateur de sa réalité. Je ne sais pas si ça te parle, je trouve que c’est un exemple intéressant. N’hésite pas à me mettre un commentaire. J’aime bien avoir des retours pour voir si ce que je raconte, ça t’intéresse.

Je pense qu’en tous cas, dans chaque situation, il y a toujours 2 façons de réagir. C’est soit on subit, soit on reprend sa souveraineté, on reprend les rennes. Pourquoi je créé ce genre de situation ? Qu’est ce que je peux faire ? Et se mettre en action.

Dans chaque situation, il y a toujours 2 façons de réagir : soit on subit, soit on reprend sa souveraineté.

 

Seconde partie : Retrouver la souveraineté d’entreprendre

Ce live étant particulièrement long, je te propose de me retrouver pour la seconde partie dans l’article suivant où nous aborderons :

  • Comment arrêter de vendre son temps et offrir de meilleures prestations à nos clients,
  • Sortir de sa zone de confort, être dans une phase d’apprentissage où l’on peut choisir de se faire aider,
  • La métaphore des vagues en façade océanique
  • Réussir et vivre de son activité de professionnelle du bien-être, c’est possible !
  • Est ce que tu es plutôt dans le subir ou dans la souveraineté ?

Rejoins le programme « Remplir son agenda de professionnel du bien-être »

Si ça t’intéresse, tu peux rejoindre le programme « Remplir son agenda de professionnel du bien-être ». Si ton ambition c’est de vivre de ton activité et pas de vivoter à 500eur par mois voire même moins, si tu as envie de gagner en confiance pour être capable de parler de tes prix dès le début d’une prestation, si tu veux construire des offres à forte valeur ajoutée et arrêter de vendre ton temps. Et c’est surtout…

Mine de rien, l’objectif c’est jamais de faire de l’argent. L’objectif finalement, c’est vraiment d’aider les personnes qui vont travailler avec toi, les aider du mieux possible et d’être fière d’avoir fait avancer les personnes, il n’y a rien de plus valorisant. Finalement, c’est ce qui motive le plus, en tout cas pour moi et j’imagine que pour toi, ça doit être pareil.

Ta séance Etoile filante offerte

Si ça t’intéresse, réserve ta séance Etoile Filante.

  • Tu cliques sur le lien et tu arrives sur mon agenda.
  • Ensuite tu fais défiler les semaines et tu vois les disponibilités ; Tu cliques sur le carré blanc pour réserver ton créneau et tu rentres les renseignements demandés.
  • Ensuite tu recevras un email avec ta préparation de séance.

Une séance Etoile Filante ça dure une demi heure, pour parler de où tu en es, quelles sont tes difficultés, quels sont tes objectifs et si je peux t’aider dans le cadre de l’accompagnement.

Merci pour avoir suivi ce LIVE. Félicitations car tu es une personne qui te bouge, si tu as regardé jusque là c’est que tu es une personne qui te forme, donc c‘est déjà super.

➡️ Si tu te sens prêt(e) à te faire accompagner pour te faire connaître, trouver des clients grâce au webmarkéthique afin de pérenniser ton activité, je serai ravie de t’offrir une séance Etoile FilanteClique ci-dessous pour réserver ton créneau.

Je réserve ma séance Etoile Filante

 

Crédit Photo CANVA

felis luctus massa id libero. diam facilisis id tristique vulputate,