Dans cet article « Ma liste de fourmi pour la période de transition sociétale », vous allez découvrir

  • le message de la fourmi et de l’abeille charpentière,
  • comment créer votre propre liste de fourmi ?
  • ma liste de fourmi « quelques réserves alimentaires et soins »
  • ma liste de fourmi « Connaissances et pratiques ».

Introduction, message de la fourmi et de l’abeille charpentière

C’est le printemps.

Si l’on descend dans l’orangeraie manger une orange, à gauche après le portail, j’ai repéré une jolie bourrache. Reconnaissable à ses fleurs, étoiles bleues, elle pousse sur le muret, en lévitation à 60 cm du sol.

Comment est-elle arrivée là ???

Un petit indice ?

Via un mode de transport utilisé par d’autres graines voyageuses.

Voyons donc l’histoire d’une autre graine voyageuse.

 

C’était l’été; j’avais préparé des barquettes d’herbe de blé pour un stage.

… or le blé germé disparaissait à vu d’oeil de la barquette et de façon très méthodique : en spirale, du pourtour vers le centre.

Il a été très facile d’identifier l’origine du chapardage.

Il suffisait d’observer l’autoroute de blé germé, chaque fourmi portant un grain sur son dos en une jolie file indienne bien disciplinée en direction de la fourmilière. Il semblerait que ce ne soit pas juste une fable; les fourmis sont très organisées et ramènent à la fourmilière une quantité impressionnante de graines !

 

Sur la même thématique de faire des réserves, je vous laisse découvrir ci-dessous une scène ravissante d’une maman abeille Charpentière.

Avoir pris conscience de la fragilité de nos systèmes (eau, énergie, alimentation, santé) a orienté nos choix de vie vers plus de résilience. Ces deux dernières années, intuitant que notre modèle de société arrive en bout de course, j’oeuvre à ma manière à l’émergence du Nouveau Monde, favoriser les Oasis en tous lieux, la Permaculture et le jardin en sol vivant pour grandir en souveraineté.

Le sujet me paraît prendre encore plus d’importance depuis mars, d’où la question du jour : Est-ce que vous êtes aussi prévoyant.e et organisé.e que la fourmi ou l’abeille charpentière ?

Comment créer votre propre liste de fourmi ?

Pour définir votre liste, vous pouvez

  • réfléchir par catégories de besoins essentiels : se nourrir, se soigner, se loger, se chauffer, s’habiller.
  • Et définir ce qui est pertinent pour vous. Cela ne sert à rien par exemple d’avoir des huiles essentielles si vous n’en utilisez pas.

L’idée n’est pas de couvrir tous vos besoins mais de vous sécuriser un minimum pour vous sentir rassuré.e et confiant.e dans l’avenir.

 

Ma liste de fourmi « quelques réserves alimentaires et soins »

C’est une liste non exhaustive qui complète les placards habituels d’une cuisine, d’une maison bien organisée.

Filtrage de l’eau : 2 filtres de rechange (filtre charbon céramique Doulton)

Nourriture : stocks pour nous nourrir entre 4 et 6 mois. Pratique du jeune intermittent.

Pour deux personnes cela représente

  • 15 kg de riz et quelques kilos de sarrasin, quinoa, pollenta
  • 15 kg de lentilles,
  • une caisse avec quelques kilos d’autres légumineuses (pois chiche et haricots); oléagineux divers (sésame, tournesol, amandes…), sucre, chocolat
  • une caisse « gluten » environ 10kg de farine d’épeautre, pates, semoule.
  • 30l d’huile d’olive (notre production et celle des parents de Jorge sinon je n’en aurais pas acheté autant, peut-être 15l car on en consomme néanmoins beaucoup).
  • sauces tomates
  • boîtes de sardine et de thon
  • 2 sacs de 15kgs de croquettes pour les amours de chat.

Santé : stock d’huiles essentielles vérifié, argile verte concassées (2 x 3kg), argile verte en poudre (2 x 1kg) (attention à ne pas stocker l’argile à côté de produits qui ont de l’odeur comme des savons), compresses. Sans oublier les plantes aromatiques et médicinales au jardin et qui poussent en spontanée à l’Oasis

Se chauffer : aucun problème. Poêle à bois, maison bien rénovée qui ne nécessite presque aucun chauffage, et nous sommes au milieu de la forêt.

Cuisiner : on pourra si nécessaire reconfigurer le poêle, faire un cuiseur solaire, un rocket stove. Donc rien sur ce volet.

Argent : un peu d’espèces mais sans exagérer car s’il y a une période d’hyperinflation, ça ne vaudra plus rien. Sur ce volet là, il pourrait y avoir d’autres actions à faire.

Ma liste de fourmi « Connaissances et pratiques »

A cette liste de fourmi, j’avais envie de rajouter un volet « connaissances et pratiques » car c’est ce qu’il reste quand vous n’avez plus rien. De mon point de vue, c’est la base de la base, comme apprendre à pécher plutôt que de recevoir l’offrande d’un poisson. Faire des stocks, ça peut vous dépanner quelques mois mais apprendre à jardiner, c’est nettement plus résilient.

Voici notre liste non exhaustive :

  • Murielle : permaculture, jardinage, plantes sauvages, herboriste, ébénisterie, tricot, couture, premiers secours, musique …
  • Jorge : les arbres, jardinage, plantes sauvages, éco construction, super bricoleur…

 

 

Côté souveraineté alimentaire, nous oeuvrons sérieusement depuis quelques années :

  • inventaire botanique local, organisation de stages de plantes sauvages
  • création du « Festival de l’autonomie au jardin, oasis de biodiversité »,
  • mise en place du programme Jardin d’abondance et de biodiversité,
  • installation d’une serre de 80m2,
  • Mise en place d’une nouvelle zone de jardin,
  • gardienne de semences potagères variétés anciennes
  • sans compter les ressources déjà présentes : diverses zones de jardin, orangeraie, oliveraie, forêt fruitière en cours.

 

Quelquesoit la période de transition qui s’envient, nous nous en sortirons dans la coopération et en revenant à l’essentiel. C’est utile de vous demander quelle sera votre contribution à la communauté ? Quelles compétences pourrez-vous apporter ?

Et pour terminer sur une touche légère, nous avons vécu 2 ans 1/2 sans eau courante et sans électricité en arrivant à l’Oasis …. et cela fait partie de nos plus merveilleuses années; Comme quoi bonheur et simplicité vont bien ensemble.

 

Si vous avez envie de parfaire vos connaissances en jardinage

De grandir en souveraineté, de créer votre Jardin d’abondance et de biodiversité :

J’ai interviewé un panel de professionnels et d’experts pour vous aider. Toutes leurs conférences sont regroupées dans le coffret du festival de l’autonomie au jardin pour vous transmettre les connaissances de base pour grandir en autonomie.

Si vous souhaitez être aidé de façon plus interactive, un programme d’accompagnement est à votre disposition pour créer votre jardin d’abondance et de biodiversité. Mois par mois, des experts vous expliquent quoi mettre en œuvre et répondent à vos questions en direct.

Visuel programme Jardin abondance.         

A notre co-création d’un Monde qui nous fasse rêver, enthousiasmant, éthique, joyeux et en harmonie avec notre belle planète !

Crédits photos CANVA :

  • Borage (Borago officinalis) from paulfjs de getty images
  • germinated wheat grains from DevidDO de getty images
  • carpenter bee form yoshinx de getty images
  • ant from BrankoBG de getty image
  • textile bags with natural cereal food from oksanashyfrych
Nullam in quis, venenatis Praesent ante. felis luctus tristique Aliquam elementum